Des façons créatives de dire « non » à votre enfant et d’éviter une lutte de pouvoir (Different Roads to Learning)

Article originel : Creative ways to tell your child “no” and avoid a power struggle

Traduction :

Non veut dire non. Mais d’autres choses peuvent signifier non aussi.

Votre enfant a-t-il de grosses réactions quand vous lui dites non ? Le mot non est-il parfois ou souvent un déclencheur pour votre enfant menant à toutes sortes de comportements problématiques ?

Nous devons dire non à nos enfants. Non, ne vous heurtez pas à la circulation. Non, ne touchez pas un réchaud chaud. Et non, ne vous écartez pas des limites que nous avons fixées en tant que parents. Prenez toute la liberté que vous voulez dans ces limites, mais ne vous éloignez pas.

Mais existe-t-il d’autres moyens de faire passer votre message sans le mot non lui-même. Si nous pouvons éviter le mot qui déclenche les grandes réactions, peut-être, peut-être que nous pouvons éviter complètement ces effondrements et concentrer nos efforts sur l’enseignement et la construction des bonnes choses.

Quelles sont les autres façons de dire non ?

Pas tout de suite.
Vous pouvez faire (ceci) à la place.
Peut-être une autre fois.
Nous devons faire ____ maintenant.
Bien sûr, vous pouvez (faire / avoir) cela après avoir fait (ceci) en premier.
Veuillez faire (ceci) à la place.
J'aimerais bien, mais...
J'ai bien peur que non.
Je ne pense pas.
Dommage! Pas tout de suite.
Ce n'est pas possible pour le moment.
Quelle bonne idée, mais pas maintenant.

Si vous dites à votre enfant d’arrêter de faire quelque chose ou non, ne faites pas cette action, essayez plutôt d’inverser votre formulation pour dire ce qu’il PEUT faire.
De ceci ->à cela
Ne pas courir -> Marche.
Pas de saut sur le canapé -> Asseyez-vous sur le canapé.
Pas de bonbons avant le dîner -> Vous pouvez avoir des bonbons pendant ou après le dîner.
Pas de cris -> Utilisez votre voix intérieure.
Pas d’accaparement -> Demandez à votre frère de faire un tour avec le jouet.

Si le mot non a été conditionné pour provoquer une réaction exagérée de la part de votre enfant, arrêtez d’utiliser le mot non. Utilisez d’autres alternatives qui font passer le même message.

Chaque fois que vous êtes sur le point de dire non, essayez de le recadrer pour dire à votre enfant ce qu’il peut faire ou avoir à la place. Donnez des choix autant que possible.

  • Puis-je avoir des bonbons ?
  • Vous pouvez avoir des raisins ou une banane.
  • Pouvons-nous aller au parc ?
  • On peut jouer aux trains ou aux lego à la maison en ce moment.
  • L’enfant court autour de la maison.
  • Vous pouvez marcher dans la maison ou courir dans le jardin.

Non veut dire non. Mais d’autres formulations signifient également non et sont associées à une histoire d’apprentissage du comportement problématique. Si quelque chose de très simple, comme changer notre formulation, peut nous aider à surmonter plus rapidement le problème de comportement, pourquoi ne pas l’essayer ? ! Nous voulons consacrer notre temps et notre énergie à enseigner les moyens les plus appropriés de communiquer les désirs et les besoins au lieu de simplement traiter les problèmes.

Publié dans A.B.A., Accompagnements, Autisme

Abonnez-vous à notre newsletter

Connexion

Archives

Commentaires récents