Qu’est-ce que l’autisme ?

L’autisme est un trouble très précoce du développement de l’enfant. Les caractéristiques de l’autisme varient énormément d’une personne à l’autre et couvrent un large spectre. C’est pour cette raison que l’on parle de trouble du spectre de l’autisme (TSA). On classe l’autisme dans les troubles du neurodéveloppement (TND). Il concerne environ 1 personne sur 100, et est reconnu comme un handicap depuis 1996.

Il s’agit d’un trouble du développement caractérisé par une interaction sociale et une communication extrêmement réduites, avec des comportements restreints et répétitifs (stéréotypie). D’après les recherches physiologiques, l’autisme semble associé à des différences de développement du cerveau, observables par la nature des réseaux de neurones et le fonctionnement de leurs interconnexions (ou synapses).

L’autisme se caractérise par différents troubles, tels que  :

  • Des déficits persistants de la communication verbale et non verbale,
  • Des altérations qualitatives des interactions sociales,
  • Des comportements présentant des activités et des centres d’intérêt restreints, stéréotypés et répétitifs.

Depuis 2013, les classifications scientifiques internationales ont renoncé à classer les types d’autisme en grandes catégories. On ne parle plus d’« autisme typique » ou « atypique », de « syndrome d’Asperger », …

Les parents peuvent détecter les premiers signes de l’autisme durant les deux premières années de leur enfant : fuite du  regard, absence de tentative de communication de celui-ci par les gestes ou le babillage. Les signes se développent le plus souvent progressivement, néanmoins certains enfants se développent d’abord normalement, puis soudainement régressent.

Abonnez-vous à notre newsletter

Connexion

Archives