Apprendre la généralisation avec le Modèle R.E.A.L. ! ( M. Ueda-Ta, BCBA, Different Roads to Learning)

Article original : Teach For Generalization With The R.E.A.L. Model!

Traduction :

Voulez-vous simplement enseigner des compétences ou enseigner des réponses significatives?

De nombreux praticiens et parents ABA ont du mal à généraliser les compétences acquises, que ce soit aux parents ou à d’autres personnes, à l’école, à la communauté ou aux environnements naturels. Parfois, ils se demandent – cet enfant apprendra-t-il vraiment ce comportement ? Je veux dire, VRAIMENT faire ce comportement. Comme quand ça compte vraiment ?!?!

L’un des premiers clients avec lesquels j’ai travaillé a été transféré d’un autre psychologue. Il avait reçu une programmation ABA intensive pendant 2 ans. Il avait déjà acquis un certain nombre de compétences – couleurs, chiffres, lettres, correspondance, catégorisation, voire des compétences d’auto-assistance. Pourtant, rien n’était fonctionnel. Si la question n’était pas posée dans le même format (par exemple, touchez ceci, où est rouge, lavez-vous les mains), il ne démontrerait pas la compétence. Il n’avait pas la capacité de généraliser à l’environnement naturel… là où ça comptait réellement! Cela m’a amené à me demander….

  • ABA crée-t-il simplement des robots ? Est-ce que je crée un robot ? Toutes les réponses sont-elles juste par cœur ? Quand le comportement devrait-il se produire ? Le fait-il ?Le programme ABA de cette personne permettra-t-il de rejoindre une classe typique ?
  • Cet enfant reconnaîtra-t-il que ses mains sont sales et les lavera-t-il en toute indépendance ?
  • Cet enfant répondra-t-il aux salutations lorsqu’il sera dans la communauté avec une personne qu’elle n’a jamais vue auparavant ?
  • Cet enfant interagira-t-il avec ses pairs quand aucun formateur n’est présent ?
  • Est-ce que toutes ces compétences ciblées se traduiront réellement de manière significative ?

« L’ABA n’est pas une marchandise, mais tout un processus de traitement conçu pour aborder tous les aspects de la vie d’un enfant, améliorant en fin de compte la qualité globale. La généralisation doit être considérée comme un processus actif d ’« apprentissage des compétences »qui nécessite également une approche systématique de l’enseignement.» (Brenda Terzich-Garland, auteure et créatrice de The R.E.A.L. Model).

Toutes ces questions peuvent trouver une réponse dans le nouveau livre, The R.E.A.L. Model, Rethinking Generalization: A Practitioner’s Guide to Teach for Generalization in ABA Treatment for Autism and Other Disabilities.

Voici quelques points à retenir:

  • Nous vivons dans un monde en constante évolution, vous devez programmer pour cela. Le modèle R.E.A.L. met en place un moyen très pratique de planifier la généralisation.
  • Vous devez planifier la généralisation entre les formateurs, les stimuli, les environnements et la communauté verbale. Le modèle R.E.A.L. vous offre un moyen systématique de planifier la généralisation d’une manière simple étape par étape, à travers cinq niveaux uniques de généralisation. Chaque niveau a des directives spécifiques,
  • Vous devez planifier systématiquement la généralisation et dès le début de la programmation. Le modèle R.E.A.L. se concentre sur la formulation de cas dans le processus d’évaluation, ainsi que sur une matrice réelle unique pour planifier la généralisation à travers la programmation ABA.

Parfois, nous ne savons pas ce qui nous manque, simplement parce que nous n’avons pas été exposés à quelque chose. Le modèle R.E.A.L. est cette référence exacte. Procurez-vous un exemplaire aujourd’hui pour changer à jamais votre programmation pour être plus efficace et créer plus de flexibilité et d’adaptabilité dans tous les programmes!

Publié dans A.B.A., Accompagnements, Autisme

Abonnez-vous à notre newsletter

Connexion

Archives

Commentaires récents