« Une activité physique adaptée est plus efficace qu’un médicament » (La Dépêche.fr)

L’Inserm a étudié l’impact de l’activité physique sur 12 maladies chroniques. Conclusion : une activité physique adaptée peut faire mieux qu’un médicament.

Lire la suite de l’article

Publié dans Accompagnements, Autisme

Abonnez-vous à notre newsletter

Connexion

Archives

Commentaires récents