Les bases génétiques de l’autisme se révèlent peu à peu (RTFlash)

En analysant les données des génomes de 4.890 patients atteints de troubles du spectre autistique (TSA), des scientifiques de l’Université de Californie du sud (USC), dirigés par le neurobiologiste, Bruce Herring, ont découvert huit nouvelles mutations, concentrées sur une même région du même gène, le gène TRIO, qui augmente sensiblement le risque de troubles du spectre autistique (TSA). Cette découverte importante, qui vient d’être publiée dans la prestigieuse revue Nature, confirme le rôle-clé de ce gène TRIO, qui code la synthèse d’une protéine jouant un rôle-clé dans la stabilité des connexions entre les cellules du cerveau.

Lire la suite de l’article

Publié dans Autisme, Soutien

Abonnez-vous à notre newsletter

Connexion

Vous pouvez déduire de vos impôts 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposableDon

Archives

Commentaires récents