Dépistage précoce de l’autisme grâce à un examen plus approfondi (demarches administratives.fr)

Actuellement en France, d’après les statistiques des CRA (Centres de ressources autisme), les enfants de moins de 5 ans ne représentent qu’un tiers des diagnostics. La HAS (Haute autorité de santé) préconise pourtant une intervention anticipée, dans l’idéal avant l’âge de 4 ans. Le rôle des médecins et pédiatres qui sont en contact fréquent avec l’enfant dès son plus jeune âge est crucial pour réussir à détecter le plus tôt possible les signes de l’autisme et intervenir au mieux. Désormais, ils ont la possibilité de réaliser un examen plus approfondi en cas de suspicion d’autisme. Un point sur les modalités de cette consultation.

Lire la suite de l’article

Publié dans Autisme, Droits & Législation

Abonnez-vous à notre newsletter

Connexion

Archives

Commentaires récents