Autistes à l’usine, l’expérience du groupe Andros (CARENEWS)

Ils sont aujourd’hui 12 adultes, atteints de troubles du spectre de l’autisme, à occuper un emploi en CDI au sein de l’usine Novandie. C’est à Auneau, en Eure-et-Loire, qu’un dispositif particulièrement innovant a vu le jour sous l’impulsion du Groupe Andros. Un projet de vie ouvert et inclusif, qui permet à la fois l’accueil d’adultes porteurs d’autisme en entreprise, une prise en charge socio-éducative adaptée, mais également un hébergement en autonomie. L’initiative, portée par Jean-François Dufresne, l’un des dirigeants de la société Andros et père d’un enfant autiste, a été soutenue par une collaboration étroite entre le monde de l’entreprise et les collectivités. L’association Vivre et Travailler Autrement, créée pour ce projet, a été récompensée, en juin 2018, par la Fondation La France s’engage, et veut à présent essaimer le dispositif pour l’insertion des adultes porteurs d’autisme.
Publié dans Autisme, Emploi, Monde professionnel

Abonnez-vous à notre newsletter

Connexion

Archives

Commentaires récents