Activité physique et fonctions exécutives (Sensoridys)

Voici une étude de plus, publiée dans le journal de l’American Academy of Neurology, qui montre les bienfaits d’une activité physique régulière sur le cerveau et notamment, dans celle-ci, sur les fonctions exécutives d’ adultes présentant un risque de déclin cognitif (mais on peut supposer que le fait de bouger doit aussi avoir un impact sur le cerveau d’un enfant en pleine construction

Lire la suite de l’article

Publié dans Autisme

Abonnez-vous à notre newsletter

Connexion

Archives

Commentaires récents